Nous quittons Puerto Lopez pour retourner à Quito. Du terminal Quitumbe, nouveau bus pour Machachi, d’où nous pouvons grimper le Corazon, 4790 m.

Nous nous sommes logés à côté du marché Mayor, au centre de Machachi, mais il y avait une auberge à côté du départ du sentier pour le Corazon.

Nous avons dégusté un excellent repas à côté de l’église de Machachi, préparé par Edwin Carua G., 
jeune chef enthousiaste, qui n’avait pas encore mis d’enseigne sur son restaurant. Ce sera : la Casa de Campo.

image

 

El Corazon

Pour 2 $, nous sommes partis du centre de Machachi en taxi jusqu’à la station de train (départ du chemin).

On nous avait prévenu que la montée était lente et donc pénible, et le Corazon a tenu ses promesses.

image

Le volcan grimpe de plateau en plateau, et le paysage (toujours magnifique) était étagé différemment.

Nous avons découvert un arbuste (mais nous ne connaissons pas son nom), qui sent le miel !

image

Le haut du volcan était tellement venteux, nuageux et froid que nous nous sommes arrêtés à un peu plus de 4650m.

image

 

L’Iliniza Norte

Nous nous sommes rattrapés dès le lendemain avec l’Ilinizas Norte, 5126m. Nous avons rejoins Chaupi (ville la plus proche) la veille, et avons logé dans une des auberges de la petite ville. Le lendemain, nous avons pris une camionette pour nous emmener au parking de la Virgen (10$).

La journée était magnifique, pas un nuage à 6h du matin ! La vie sur le Cotopaxi était splendide.

image

Une fois au refuge (4700 m), nous avions le choix entre l’Iliniza nord ou l’Ilinizas sud. Le sud est plus haut, enneigé, et nécessite un matériel adapté, nous avons choisi le nord.

Un loup des andes peu farouche et qui ressemble plus à un renard est venu reniffler nos sandwichs.

image
 Après le refuge nous montons au sommet de l’Iliniza nord, avec le petit selfie qui prouve qu’on a dépassé le Mont Blanc (si on est très beaux).

image

Quand à la vue : de droite à gauche: le Chimborazo (au fond dans les nuages, plus haut sommet du monde!!! Sisi c’est vrai), l’Illiniza Sud en gros au premier plan, avec sa lagune au pied, le célèbre Cotopaxi, l’Antisana (sommet enneigé) derrière le Sincholahua, le Cayambe loin tout au fond (à presque 110 km), et enfin le Corazon (à gauche dans les nuages) que nous avons grimpé la veille dans le froid et les nuages.

image

La descente aussi était géniale, passée l’étape cailloux, c’était 500 m de dénivelé de glissades dans le sable. Quand je disais à Stéphane qu’il ne manquerait pas les sports d’hiver…

 

 

 

 

Une réponse sur « La vallée des neufs volcans – Equateur »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s