Pourquoi mettre en place un programme d’exercice quand on débute en peinture ?

Le fait de débuter en peinture (je ne sais pas vous), ou en quoi que ce soit d’ailleurs, donne l’impression d’être tout petit face à la montagne de choses à apprendre.

J’ai bien entendu les conseils qui préconisent de pratiquer beaucoup, et souvent, mais la question est « pratiquer quoi ? » à quelle fréquence ? Dans quel ordre ? Comment je sais que je progresse ?

Depuis le début du lancement de mon blog, je n’ai pas la sensation d’avoir vraiment avancé. J’ai peint et c’est bien, je me suis clairement améliorée par rapport à mon niveau d’il y a 4 ans et celui que j’ai depuis 6 mois. Pour le vérifier il suffit de comparer le tableau initial de femme se coiffant au résultat final.

Mais dans ces 6 derniers mois ?

J’ai constaté en ce début d’année également, que je n’étais pas assez solide en dessin (de perspective entre autre), et j’ai décidé de suivre le cours pour débutant sur internet de Pit, car il donne la possibilité de se faire corriger et son blog donne de très intéressants conseils.

En rentrant chez moi après le boulot j’ai donc le choix entre faire un exercice de daily painting (car ce sont des exercices), de réaliser une toile qui me plaise (au moins avant de la réaliser !) ou de m’entrainer sur la perspective, sur l’anatomie, sur les valeurs … Bref de nombreux choix disparates.

Si mon objectif est de m’améliorer, pas dans 30 ans et par hasard, mais de voir des améliorations sympas dans 1 an, dans 2 ans,  je vais avoir besoin de mieux gérer mes apprentissages et mes progrès.

Pour créer un programme d’exercices intelligents, il va falloir qu’il prenne en compte :

  • Le temps dont je dispose
  • Les différents domaines dans lesquels une amélioration serait appréciée
  • Une mesure de mes progrès
  • Une échéance

 

Créer le programme sur 9 mois

J’ai listé les catégories suivantes (peut-être en verrez-vous d’autres) qui demande un apprentissage approfondi pour les apprentis peintre :

  • La perspective
  • L’anatomie
  • Le croquis
  • Les valeurs / les couleurs / les contrastes
  • La composition
  • Le style personnel et l’expérimentation
  • La pratique du matos
  • La signification de l’œuvre
  • La culture perso et la capacité d’analyse

 

Pour chacune de ces catégories, j’ai essayé d’évaluer mon niveau actuel en fonction de ma connaissance de la théorie (niveau minimal), de mon utilisation de cette théorie dans la pratique (niveau intermédiaire), éventuellement de ma capacité à l’enseigner (niveau confirmé).

Par exemple, concernant l’anatomie et la perspective, c’était assez simple, puisque je ne maitrise pas la théorie. Donc mesurer mon niveau de progrès entre aujourd’hui, et dans 9 mois, où j’espère la connaitre sur le bout des doigts, sera évident.

De la même manière, ai-je réellement un style personnel, et est-ce que je passe suffisamment de temps à le développer. Le fait de faire des natures mortes et du nu pendant 2 – 3 mois m’a paru frustrant car cela ressemblait à du recopiage beaucoup plus qu’à de la création, or c’est ce qui est marrant de mon point de vue en peinture. Est-ce que je réalise suffisamment d’œuvres personnelles et suis-je capable de les réaliser ? Aujourd’hui la réponse et non. Si d’ici 9 mois, j’ai passé 10 soirées à imaginer une toile, à la préparer, à la rendre personnelle et originale, et si j’ai peint 10 toiles suite à ses recherches, alors je pourrais dire que je me serais améliorée.

J’ai donc essayé d’estimer mon niveau actuel sur ces catégories, et de définir ce qui prouverait que je me suis améliorée, et que j’ai acquis de nouvelles capacités dans la peinture d’ici 9 mois.

Pourquoi  9 mois ?

Parce que ce n’est pas trop loin, ni trop près. 9 mois c’est cool.

Transformer mes objectifs à 9 mois en exercices

Une fois que j’ai mes objectifs principaux, il n’y a plus qu’à les décliner en objectifs plus petits.

Le travail sur l’anatomie et la perspective peuvent se faire à partir de livres et de dessin d’imagination (par exemple, dessinez une table et des chaises avec deux points de fuite).

Améliorer sa capacité à faire des croquis en pratiquant (bien sur) puis en essayant de faire des peintures à partir de ces croquis, vous verrez alors quelles sont les informations qu’il vous manque, et si votre dessin partait ou non de traviole.

Les vignettes (petits dessins dans un cadre, encore une fois je vous conseille la lecture d’un article de Pit sur le sujet), sont un exercice idéal pour se concentrer uniquement sur les valeurs ou la composition. Elles peuvent également servir à étudier une œuvre qui vous plait.

Une fois que j’ai défini ces exercices, et le temps qu’ils me prennent (à la louche), je peux me planifier des soirées et alterner les points que je souhaite améliorer, je saurais alors que je n’oublie pas une notion importante à maîtriser pour un artiste.

 

Revoir cette liste d’exercices

En tant que débutant, je suis forcément limité par ce dont je n’ai pas conscience de ne pas connaitre. Peut-être que je découvrirais dans 2 mois qu’un point important est l’entrainement sur les ronds, ou que le travail d’après photo à partir d’un ordinateur permet aux artistes de faire des progrès considérables. Aujourd’hui je n’ai pas cette information, et c’est pourquoi mes catégories comprennent « culture perso et capacité d’analyse ».

La curiosité envers les autres artistes, la lecture de leur blog ou de leurs livres, ou encore des livres consacrés à l’apprentissage de la peinture ou à l’histoire de l’art, tout ça devrait permettre à un peintre débutant, qui n’a pas pu suivre de cours en école, ou qui souhaite rester autodidacte, d’améliorer sa conscience de ce qu’il ne sait pas faire.

Le sachant, il sera facile de rajouter une catégorie, d’essayer une nouvelle technique, de changer son programme d’exercices, pour s’améliorer mieux et plus rapidement.

 

 

 

Une réponse sur « Programme d’exercices pour peintre débutant »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s